Vous êtes plutôt ?

Cerveau gauche

 

Non.

Non, Cocoribou n'est pas né des amours hasardeuses d'un coq et d'un orignal comme son nom pourrait le laisser supposer (et même si c'était très tentant de le dessiner).

Ce n'est pas non plus une recette martiniquaise de riz cuit au lait de coco bouilli (même si ça ne doit pas être mauvais).

Cocoribou est né comme une envie de fraises pour une femme enceinte ou d'étrenner son nouveau sifflet pour un gardien de la paix. Un beau matin, comme ça, crac ! juste pour le plaisir de dessiner et de faire bouger tout ça après. Parce que voilà, quand on aime écrire, dessiner, écouter de la musique, voir des films et visiter des musées, il n'y a pas quarante métiers qui s'offrent à vous. Il y a artiste maudit ou réalisateur. Point.

Ma femme m'a dit - deux points, ouvrez les guillemets - De l'argent tu rapporteras et ta nichée, tu nourriras. (Donc producteur tu deviendras).

Voilà, vous savez tout. Ou presque.

La pub, les récompenses, la grosse tête, la vie à Paris, à Montréal, les films, After Effects, les festivals et la télé, tout ça, c'était avant. Maintenant c'est Marseille, la Belle de Mai, la plage, d'autres films, d'autres histoires et plein de bonheur. La vie quoi. Ma vie.


Cerveau droit

 

De la pub au cinéma, de Directeur de création à réalisateur et producteur, de Paris à Montréal jusqu'à Marseille, de l'image filmée à l'image animée, Olivier Jean a toujours suivi un chemin personnel dicté par le désir de créer des histoires originales.

Cocoribou Films est la synthèse de cette aventure, l'opportunité de réunir toutes ces expériences et de s'entourer d'artistes qui partagent un souci de perfectionnisme, d'originalité, de décalage et de les mettre au service d'une marque ou d'une idée.

Cocoribou Films est aussi une société destinée à porter certaines valeurs qui sont devenues de plus en plus importantes au fil du temps : la défense de l'environnement d'abord, non par opportunisme, mais au contraire par souci d'harmonie. Le lien social, car pour son fondateur une entreprise est d'abord un lieu d'épanouissement et de progression personnelle. La création parce que l'Art réunit et exalte ce désir d'harmonie et d'épanouissement et l'humour enfin parce qu'après toutes ces grandes idées et ces concepts qui peuvent sembler un peu pompeux, il faut bien se décontracter un peu la nouille.